Скачать презентацию Production de vidéos pédagogiques dans un contexte de Скачать презентацию Production de vidéos pédagogiques dans un contexte de

f2abe750646d342cd1c686b40749b53a.ppt

  • Количество слайдов: 32

Production de vidéos pédagogiques dans un contexte de formation professionnelle Production de vidéos pédagogiques dans un contexte de formation professionnelle

Le RÉCIT FP et ses services Le RÉCIT FP et ses services

Qu’est ce que le RÉCIT en formation professionnelle? Réseau de personnes-ressources pour le développement Qu’est ce que le RÉCIT en formation professionnelle? Réseau de personnes-ressources pour le développement des compétences des élèves par l’intégration des technologies 2

Le RÉCIT FP offre des services axés sur: n Le soutien de projets intégrant Le RÉCIT FP offre des services axés sur: n Le soutien de projets intégrant les technologies de l’information et des communications (TIC) n La création de réseaux de personnes-ressources pour le développement de projets TIC n La diffusion d’information pertinente concernant les TIC n L’échange d’outils pédagogiques n La formation en lien avec les TIC 3

Le RÉCIT, c’est pour qui? n Pour les professeurs moins familiers avec les technologies Le RÉCIT, c’est pour qui? n Pour les professeurs moins familiers avec les technologies (Ex: Utilisation d’un traitement de texte). n Pour les plus avancés qui désirent aller plus loin (Ex: Construction de base de données). 4

Exemples de projets 1. Base de données de l’AQPSE (Association Québécoise des Professeurs en Exemples de projets 1. Base de données de l’AQPSE (Association Québécoise des Professeurs en Soins Esthétiques) 2. Français animé Méthode intuitive et interactive pour l’apprentissage des participes passés 3. Analyse de systèmes 4. Offrir de la formation sur le développement d’un site Internet pédagogique, Power. Point etc. 5. Outil de travail collaboratif 1. Dessin technique 2. DEP Accounting 3. Secrétariat 5

Exemples de projets (Suite) § Base de données des professeurs en formation professionnelle, région Exemples de projets (Suite) § Base de données des professeurs en formation professionnelle, région Montérégie § Base de données de recettes en pâtisserie § Capsules de formation sur le traitement de l’image… § Développement de démonstrations vidéos pour le programme en imprimerie (enseignement individualisé) § Formation d’enseignants sur l’utilisation pédagogique de la vidéo § Système de gestion de bons de travail en mécanique industrielle § Computer Support Database 6

Quelques principes pédagogiques Compétences, stratégies, outils d’enseignement, TIC Quelques principes pédagogiques Compétences, stratégies, outils d’enseignement, TIC

Où se situent les TIC dans un contexte pédagogique? 1 Objectifs, Compétences • Souder Où se situent les TIC dans un contexte pédagogique? 1 Objectifs, Compétences • Souder des pièces d’aluminium • Préparer des paies • Conseiller une cliente dans l’achat de produits esthétiques. • Etc… Stratégies 2 d’enseignement • Analogie • Atelier pratique • Brainstorming • Compte-rendu • Débat • Étude de cas • Jeu de rôle • Projet Note: Les TIC peuvent être une compétence à développer et/ou un outil d’enseignement. • Etc… Voir « Catalogue de stratégies » pour liste complète des 76 stratégies 3 Outils ou moyens d’enseignement Outils traditionnels • Affichage pédagogique • Échantillons • Notes de cours, volumes • Objet de démonstration • Tableau TIC • Rétroprojecteur • Ordinateurs et logiciels • Internet, courriel • Films, bandes sonores • Diaporama • Enregistrement vidéo 8

Pourquoi utiliser les TIC dans l’enseignement? n Pour bonifier la boîte à outils des Pourquoi utiliser les TIC dans l’enseignement? n Pour bonifier la boîte à outils des enseignants… n Pour répondre aux besoins de la nouvelle société et aux exigences du marché du travail. n Pour tenir compte de la nouvelle politique de l’éducation des adultes et de la formation continue, l’importance des TIC (MEQ, 2002)… (voir page suivante) 9

Nouvelle politique de l’éducation des adultes et de la formation continue, l’importance des TIC Nouvelle politique de l’éducation des adultes et de la formation continue, l’importance des TIC (MEQ, 2002) Objectif: Lever les obstacles à l’accessibilité et à la persévérance (formation à distance et en ligne) § L’autoroute de l’information recèle un potentiel énorme d’autoformation pour les adultes. § Il faut savoir tirer profit des technologies de l’information et de la communication. § La formation à distance est peu développée du côté de la formation professionnelle et technique. Il en est de même de l’intégration des TIC en enseignement. § Il faut tirer avantage du potentiel pédagogique des TIC pour favoriser l’apprentissage tout au long de la vie. § Il peut être avantageux financièrement de développer de la formation en ligne par rapport à l’approche traditionnelle car il devient possible de satisfaire les demandes d’individus dispersés sur tout le territoire québécois. § Le développement de la formation en ligne doit être accompagné d’un encadrement particulier (support technique et pédagogique pour minimiser l’échec scolaire). 10

Trois points à retenir concernant le choix d’une stratégie d’enseignement 1. Plusieurs stratégies d’enseignement Trois points à retenir concernant le choix d’une stratégie d’enseignement 1. Plusieurs stratégies d’enseignement valent mieux qu’une seule. Une stratégie pédagogique dosant les forces de différentes méthodes est généralement plus efficace qu’une autre qui ne repose que sur une unique méthode. Par exemple, un exposé magistral entraînera un certain niveau de mémorisation (rétention) de la part des participants. Le même exposé accompagné d’une projection vidéo et suivi de débats structurés en classe, donnera des résultats qui seront de loin supérieurs. 11

Trois points à retenir concernant le choix d’une stratégie d’enseignement (Suite) 2. Les formateurs Trois points à retenir concernant le choix d’une stratégie d’enseignement (Suite) 2. Les formateurs doivent être à l’aise avec une variété de stratégies d’enseignement. 12

Trois points à retenir concernant le choix d’une stratégie d’enseignement (Suite) 3. Chaque stratégie Trois points à retenir concernant le choix d’une stratégie d’enseignement (Suite) 3. Chaque stratégie a des forces et des faiblesses en regard des principes de la formation. En examinant chacune des stratégies, il est possible de choisir les plus utiles, selon les circonstances. Il est aussi possible de regrouper plusieurs et de bien définir les stratégies pédagogiques afin d’atténuer les déficiences des méthodes. 13

Quatre principes issus de recherches sur l’intégration des outils d’enseignement 1. Aucun outil n’est Quatre principes issus de recherches sur l’intégration des outils d’enseignement 1. Aucun outil n’est supérieur aux autres en ce qui concerne l’apprentissage d’une tâche donnée. n Aucun média n’est supérieur à un autre. n On peut atteindre la plupart des objectifs pédagogiques aussi efficacement à l’aide de l’un ou l’autre des moyens d’enseignement. n L’apprentissage est plus influencé par le contenu que par le média. 14

Quatre principes issus de recherches sur l’intégration des outils d’enseignement (Suite) 2. Dans une Quatre principes issus de recherches sur l’intégration des outils d’enseignement (Suite) 2. Dans une situation d’apprentissage médiatique, les améliorations constatées sont rarement attribuables à l’outil d’enseignement utilisé. n Ce n’est pas le recours à un nouvel outil d’enseignement qui améliore automatiquement une situation d’apprentissage. n Tout au plus, la nouveauté de l’outil permet éventuellement d’augmenter la motivation des étudiants vis-à-vis d’un apprentissage, ce qui entraîne les effets positifs connus. 15

Quatre principes issus de recherches sur l’intégration des outils d’enseignement (Suite) 3. Dans une Quatre principes issus de recherches sur l’intégration des outils d’enseignement (Suite) 3. Dans une situation d’apprentissage médiatique, la qualité de l’apprentissage dépend au moins autant de la motivation des étudiants à apprendre avec le média utilisé que de ce média lui-même. Ce n’est pas le recours à un nouvel outil d’enseignement qui améliore automatiquement une situation d’apprentissage. § Ce n’est pas nécessairement le média qui exerce une influence, mais plutôt l’opinion des étudiants sur la valeur de leur apprentissage à l’aide de ce média. § Si un professeur présente un film pour illustrer un aspect important de la matière et que les étudiants perçoivent ce film plus comme une récréation que comme une situation d’apprentissage, le film perd de son efficacité sur le plan pédagogique. 16

Quatre principes issus de recherches sur l’intégration des outils d’enseignement (Suite) 4. Les outils Quatre principes issus de recherches sur l’intégration des outils d’enseignement (Suite) 4. Les outils d’enseignement simples et peu coûteux sont préférables aux outils complexes et onéreux. Ce n’est pas le recours à un nouvel outil d’enseignement qui améliore automatiquement une situation d’apprentissage. n Si aucun outil d’enseignement n’est supérieur aux autres, il est logique et sensé de recourir aux outils les moins coûteux, à la condition toutefois qu’ils aident effectivement à susciter chez les étudiants les opérations cognitives requises par la tâche d’apprentissage. 17

Comment choisir un outil d’enseignement Outil Intégration avec la stratégie Aspect Économique Faisabilité Total Comment choisir un outil d’enseignement Outil Intégration avec la stratégie Aspect Économique Faisabilité Total Rang Affichage pédagogique Échantillons Notes de cours, volumes Objet de démonstration Tableau Rétroprojecteur Ordinateurs et logiciels Internet, courriel Films, bandes sonores Diaporama Enregistrement vidéo 18

Choisir la vidéo Choisir la vidéo

Forces et faiblesses de la vidéo Caractéristique Force • Image en mouvement • Démontrer Forces et faiblesses de la vidéo Caractéristique Force • Image en mouvement • Démontrer un mouvement un geste (ex: technique de déplacement d’un malade) • Son (voix et musique) • Démontrer une réalité qui fait appel à des émotions, à de la psychologie (ex: service à la clientèle, techniques de vente) Faiblesse • Déroulement linéaire • Fichiers lourds • Apprenant passif et taux de rétention relativement faible • Se diffuse encore difficilement sur le web 20

Forces et faiblesses de la vidéo (suite) Caractéristique • Image en mouvement • Son Forces et faiblesses de la vidéo (suite) Caractéristique • Image en mouvement • Son (voix et musique) • Déroulement linéaire • Fichiers lourds Force • Démontrer une réalité autrement inaccessible aux élèves… distance, rareté, coût etc. • Dynamiser un enseignement varier l’attention de l’élève • Compléter, répéter, condenser une explication magistrale. Faiblesse • Relativement complexe et coûteuse à produire • Demande beaucoup de préparation • Difficile d’y expliquer des notions complexes • Peut-être une coquille divertissante avec un contenu vide. • Toujours comparé à des standards professionnels. . TV, cinéma etc. 21

Exemples de bonne utilisation de la vidéo n Manipulation d’un patient d’un lit vers Exemples de bonne utilisation de la vidéo n Manipulation d’un patient d’un lit vers une chaise roulante n Peinture au fusil n Relation d’aide avec personne âgée n Service à la clientèle n Vidéo pour la prévention du suicide 22

Exemples de mauvaise utilisation de la vidéo n Enseignement de règles de grammaire n Exemples de mauvaise utilisation de la vidéo n Enseignement de règles de grammaire n Calcul différentiel et intégral n Démontage de machine n Configuration d’ordinateur n Gestion de la couleur en imprimerie n Formation qui ne se donne qu’une fois. n Capsule de formation de 30 minutes diffusée sur internet 23

Deux approches face à la production vidéo Règle du 80 -20 20% du temps Deux approches face à la production vidéo Règle du 80 -20 20% du temps pour faire 80% du travail. 80% du temps pour boucler le dernier 20% du travail n Production autonome n Production de type support à l’enseignement 24

Phases d’intégration de la vidéo dans l’enseignement D’une utilisation personnelle à professionnelle Phases d’intégration de la vidéo dans l’enseignement D’une utilisation personnelle à professionnelle

Phases d’intégration des TIC Modèle en 5 étapes de Morais 2000 26 Phases d’intégration des TIC Modèle en 5 étapes de Morais 2000 26

Phases d’intégration des TIC Modèle en 5 étapes de Morais 2000 1 - Besoin Phases d’intégration des TIC Modèle en 5 étapes de Morais 2000 1 - Besoin de preuve Questionnement sur les possibilités et la pertinence pédagogique 2 - Peur Incertitude, insécurité, anxiété, peur… 3 - Utilisation personnelle Utilisation des TIC pour nos propres besoins, pour communiquer avec amis, pour produire des textes, des lettres, des cartes, etc. 27

Phases d’intégration des TIC (suite) Modèle en 5 étapes de Morais 2000 4 - Phases d’intégration des TIC (suite) Modèle en 5 étapes de Morais 2000 4 - Utilisation professionnelle Utilisation des TIC pour communiquer avec d’autres enseignants afin d’échanger des outils, des ressources technologiques et pédagogiques, pour recher sur Internet des sujets reliés directement à la profession. 5 - Utilisation pédagogique Utilisation des TIC pour améliorer l’enseignement et l’apprentissage. Utilisation des TIC pour expliquer, démontrer, communiquer, produire et faire des recherches d’information reliées aux résultats d’apprentissage visé. L’élève manipule les TIC. 28

Bibliographie 1. Services éducatifs aux adultes et la formation professionnelle des comissions scolaires de Bibliographie 1. Services éducatifs aux adultes et la formation professionnelle des comissions scolaires de la Montérégie, Catalogue de stratégies, St-Hyacinthe 1999 http: //www. csvt. qc. ca/strategies/menu. htm 2. PRÉGENT, Richard; La préparation d’un cours; Éditions de l’École Polytechnique de Montréal, 1990 3. ISABELLE, Claire, Regard critique et pédagogique sur les technologies de l’information et de la communication, Chenelière/Mc. Graw-Hill, 2002, 221 pages 29

Bibliographie (Suite) § § § § www. creatic. ca www. infobourg. com Thot. cursus. Bibliographie (Suite) § § § § www. creatic. ca www. infobourg. com Thot. cursus. edu Pourquoi échanger avec d’autres classes? http: //www. cslaval. qc. ca//Prof-Inet/aai/collab/raisons. htm Un échange pour quel type de collaboration? http: //www. cslaval. qc. ca//Prof-Inet/aai/collab/telecoll. htm Un nouveau type d’apprentissage: communication interpersonnelle § http: //www. cslaval. qc. ca//Prof-Inet/aai/collab/modele 1. htm 30

Site du Récit www. csdhr. qc. ca/recit FIN 31 Site du Récit www. csdhr. qc. ca/recit FIN 31